Rechercher

KS Ching

Newsletter

Gobelin sur monture

Un cavalier qui surgit hors de la nuit...

Sculpture et Peinture : E. Pontié

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 7 points de fidélité. Votre panier totalisera 7 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,70 €.


15,00 €

WHBGO01

1005 pièces disponibles

Les gobelins aiment à risquer leur vie pour maîtriser ces ventres à pattes et s'en servir comme monture...Cette figurine pourra rejoindre une unité ou en devenir le leader très dignement.
Elle est à l'échelle 28mm, en résine et livrée en 9 parties: le gobelin, son arme, son bouclier, la monture et ses crocs.

Socle de présentation non fourni

De Titre Commentaire
17/01/2015 http://crorkz.com/. bcaZryDRDGqjogFF H9CPmU Hello! Would you mind if I share your blog with my facebook group? There's a lot of people that I think would really appreciate your content. Please let me know. Thanks
27/12/2014 Allyne. La strate9gie de l’a La strate9gie de l’adversaireNous savons de9sormais que l’adversaire est parmi nous, il se cache en nos rangs, e0 drtioe, e0 gauche, en haut, en bas, aux extre9mite9s, au sein de notre propre famille, car ce qui les unit c’est leur projet de nous perdre, et si possible de tirer un maximum de profit en faisant commerce de nos existences! En effet, ils s’entendent tous e0 vouloir nous monter les uns contre les autres, le petit contre le grand, le noir contre le blanc, la femme contre l’homme, le patron contre l’ouvrier, le me9lancolique contre le bon vivant, le riche contre le pauvre, l’habitant du nord contre l’habitant du sud, l’oriental contre l’occidental, le religieux contre le laefque, le jeune contre le pauvre, le malade contre le bien portant, l’employe9 contre le chf4meur, l’immigre9 contre l’indige8ne… Mais ignorent-ils que c’est le diable qui, par de9finition, cherche e0 diviser les eatres humains, e0 les opposer les uns contre les autres? Y-a-t-il de la loyaute9 en une telle strate9gie? Que devrait-on en conclure, sinon qu’ils se disent: ab e0 la guerre comme e0 la guerre bb ? Cela confirme l’inimitie9 entre eux et nous, ainsi que leur bassesse.Et ils sont persuade9s qu’ils y parviendront, comme ils sont de9je0 parvenus e0 provoquer les guerres mondiales que nos aefeux ont souffert, comme ils sont parvenus e0 nous plonger dans la de9testation de nous-meames, inspire9s par leur malice commune! Se9parer le ble9 de l’ivraie, reconnaeetre les imposteurs qui se cachent parmi nous qui voudraient nous abuser, de9noncer l’iniquite9 des uns, se de9tourner de la se9duction et de la fascination exerce9es par les autres, exiger des explications et de la clarte9 face aux discours obscurantistes et de9magogiques, s’informer sur nos droits et leur jurisprudence, observer la morale et ses re8gles afin de les contredire lorsqu’ils voudraient nous indigner dans leur cynisme, quand ils n’ont pour seul de9sir que de nous rendre pareils e0 des beates sauvages, nous faire sombrer dans la folie et la de9pression, nous faire consommer aveugle9ment, nous avilir pour leur commerce, de9truire nos vies! Aussi, il nous faut encore tenir bon la barre, nous soutenir les uns les autres, rechercher la convivialite9 entre nous, car pour l’instant, la guerre e9conomique fait rage entre les nations du monde, parce que l’imposture s’ave8re e9galement eatre e0 l’e9chelle mondiale, l’esprit de compe9tition e0 laquelle ils excitent, impose son rythme, dans le dessein de nous asphyxier, de nous faire imploser, telle est l’œuvre de leur me9chancete9!La de9tresse de la plane8te en te9moigne, dans l’illusion en laquelle ils nous ont jete9s, nous l’avons abeeme9e, nous l’avons empoisonne9e dans notre aveuglement, on nous a conduit e0 produire de fae7on inconside9re9e, au point d’en de9re9gler les climats, l’ordre naturel des choses, e0 mener des politiques qui n’aboutirent qu’e0 la saturation d’un cf4te9, et e0 la de9liquescence de l’autre… On nous a fait acheter des choses inutiles, fait entreprendre des actions vaines, on nous a e9loigne9 de notre propre histoire, sous pre9texte que la mondialisation n’e9tait qu’une question de bonne volonte9, comme si nous n’e9tions point de bonne volonte9, nous qui sommes encore le0 aujourd’hui, e0 travailler pour que demain soit encore possible, tandis qu’eux travaillent pour que demain nous nous retrouvions pieds et poings lie9s, en soumettant toutes les nations e0 leur syste8me de domination mondiale! Car pour eux, nous ne sommes que du be9tail, des marionnettes, dont-ils croient eatre les maeetres en secret, ge9nies, marionnettistes, manipulateurs poste9s en coulisses dont le seul objectif et de nous discre9diter e0 nos propres yeux… Qu’on se le dise, diviser pour mieux re9gner, voile0 quel a toujours e9te9 leur plan!La strate9gie de l’adversaire n’a jamais e9te9 autre chose que de nous faire perdre courage, semer la discorde en nos rangs, nous affaiblir, nous indigner, nous faire nous oublier, et nous faire renier nos propres principes moraux, ceux qui font de nous des eatres humains, des eatres responsables et libres! Allons nous continuer e0 perdre notre temps, e0 leur donner notre argent, e0 nous rendre les instruments de leur entreprise he9ge9monique? Quel monde allons nous laisser aux prochaines ge9ne9rations? Un monde de consommation dont le consommateur croit eatre le roi? Je vous le dis, en ve9rite9, Babylone, la Grande Prostitue9, la se9ductrice des nations, tombera tf4t ou tard! Parole de Chre9tien! Apocalypse selon Saint Jean, chapitre 18, ab Lamentations sur Babylone bb Ils pleureront, ils se lamenteront sur elle, les rois de la terre, les compagnons de sa vie luxueuse et fastueuse, quand ils verront la fume9e de ses flammes, retenus e0 distance par peur de son supplice:ab He9las, he9las! Immense cite9, f4 Babylone, cite9 puissante, car une heure a suffi pour que tu sois juge9e! bbIls pleurent et se de9solent sur elle, les trafiquants de la terre; les cargaisons de leurs navires, nul de9sormais ne les ache8te! Cargaison d’or et d’argent, de pierreries et de perles, de lin et de pourpre, de soie et d’e9carlate; et les bois de thuya, et les objets d’ivoire, et les objets de bois pre9cieux, de bronze, de fer ou de marbre; le cinnamome, l’amome et les parfums; la myrrhe et l’encens, la farine et l’huile, la farine et le ble9, les bestiaux et les moutons, les chevaux et les voitures, les esclaves et la marchandise humaines… Et les fruits mfbrs, que convoitait ton e2me, s’en sont alle9s, loin de toi; et tout le luxe et la splendeur, c’est e0 jamais fini pour toi, sans retour! Les trafiquants qu’elle enrichit de ce commerce se tiendront e0 distance, par peur de son supplice, pleurant et ge9missant: ab He9las, he9las! Immense cite9, veatue de lin, de pourpre et d’e9carlate, pare9e d’or, de pierreries et de perles, car une heure a suffi pour ruiner tout ce luxe! bb Capitaines et gens qui font le cabotage, matelots, et tous ceux et tous ceux qui vivent de la mer se tenaient e0 distance et criaient, regardant la fume9e de ses flammes: ab Qui donc e9tait semblable e0 l’immense cite9? bb Et jetant la poussie8re sur leur teate, ils s’e9criaient, pleurant et ge9missant: ab He9las, he9las! Immense cite9, dont la vie luxueuse enrichissait tous les patrons des navires de mer, car une heure a suffi pour consommer sa ruine! bbO, ciel, sois dans l’alle9gresse sur elle, et vous, saints, apf4tres et prophe8tes, car Dieu a juge9 votre cause en la condamnant. Un ange puissant prit alors une pierre, comme une grosse meule, et la jeta dans la mer en disant: ab Ainsi, d’un coup, on jettera Babylone, la grande cite9, on ne la verra jamais plus… Le chant des harpistes et des trouve8res et des joueurs de flfbte ou de trompette chez toi ne s’entendra jamais plus; les artisans de tout me9tier chez toi ne se verront jamais plus; les artisans de tout me9tier chez toi ne se verront jamais plus; et la voix de la meule chez toi ne s’entendra jamais plus; la lumie8re de la lampe chez toi ne brillera jamais plus, la voix du jeune e9poux et de l’e9pouse9e chez toi ne s’entendra jamais plus. Car tes marchands e9taient les princes de la terre, et tes sortile8ges ont fourvoye9 toutes les nations; et c’est en elle qu’on a vu le sang des prophe8tes et des saints, et de tous ceux qui furent e9gorge9s sur la terre.A propos du Journal de PersonneComme il a e9te9 dit pre9ce9demment, l’imposture se9vit en tout lieu, en toute e9poque, et le Journal de Personne n’y fait pas exception! Ils e9taient le0 de9je0, de8s avant nous, car ils ont les moyens, depuis tout temps, de s’informer sut toutes nos actions, de rester au plus proche de nous, pour mieux nous surveiller et nous contrf4ler. Au sein du journal, ils s’assuraient que personne ne voit sa conscience e9claire9e davantage qu’elle ne l’e9tait en arrivant au sein du Journal, or lorsque cela se produisit ine9vitablement, ils commence8rent e0 manœuvrer de manie8re e0 nous arreater dans notre e9panouissement collectif. S’effore7ant de de9tourner notre attention des sujets essentiels que Personne s’entendait e0 nous soumettre avec toute sa lucidite9 et sa pertinence, cre9ant l’agitation en nous excitant selon divers proce9de9s, e0 la haine et au conflit contre nous-meames, tandis qu’eux se frottaient les mains e0 la vue de notre de9sorganisation, chose propice e0 leur commerce, et favorable e0 leur re9tribution, pource qu’ils sont justement re9tribue9s pour leurs actions faites en vue de nous empeacher de nous entendre et de nous accorder, nous empeacher de nous rejoindre, ne serait-ce qu’en trouvant objet de consensus qui nous permeet de nous unifier arbitrairement pour re9sister face e0 leur he9ge9monie pernicieuse. Or, nous re9sisterons, et cette re9sistance est celle de la vie qui bat en nous, contre la mort et l’ennui, le de9soeuvrement et le de9nuement en lequel ils voudraient nous noyer! Car c’est bien en vivant, en nous de9tournant de leurs provocations, de leur vanite9 comme de la nf4tre, en nous e9panouissant sans plus d’e9gard pour leurs exhibitions distrayantes, faites pour notre dispersion et notre e9garement. Car nous avons des vies e0 be2tir, e0 dessiner, en tant que nous en sommes les architectes, nous avons du temps et des biens e0 partager avec nos proches, nos amis, nous avons un pays e0 de9fendre et e0 entretenir, une identite9 e0 affirmer, notre existence dans toute sa singularite9! Nos enfants ont besoin de notre pre9sence e0 leurs cf4te9s, ils ont besoin que nous leur offrions de notre temps, de notre patience, notre soutient, c’est-e0-dire notre amour, afin qu’ils grandissent avec nous, et nous avec eux. Ils ont besoin du savoir de notre expe9rience, qu’on leur tienne la main pour progresser vers demain, et nous apprendrons bien des choses en nous y inclinant, et ils apprendront que nous aussi nous de9couvrons, et qu’e0 leur tour ils nous offrent l’occasion de reme9dier e0 nos lacunes et de corriger nos de9fauts. De meame, que les personnes e2ge9es, les retraite9s, les personnes handicape9s, ont besoin de notre aide, sinon de notre attention, que nous leur accordions ce temps qui nous e9tait de9robe9 autrefois par les accapareurs et se9ducteurs en tout genre, et qu’ainsi nous cre9ions e0 nouveau le lien, dans le tissage de ce que l’on nomme vulgairement ab le tissu social bb. Et alors, nos adversaires chercheront e0 susciter notre jalousie, mais ce sentiment de jalousie que nous ressentirons alors, sera la preuve, pour nous meames de l’amour que nous connaissons les uns envers les autres, et nous resterons dignes de cet amour en gardant cette jalousie secre8te, comme la plus pre9cieuse de nos confidences. Alors que l’imposteur ne connaeet d’autres sentiments que celui de la vanite9, et l’orgueil lui fait se complaire narcissiquement dans le scandale, l’impudeur, la compe9tition et la moquerie! C’est pourquoi ils aiment pervertir leur prochain e0 la concupiscence et la cupidite9, ils exultent en blessant le taureau dans l’are8ne, en provocant sa fureur, et lorsque la nature de9chaeene9e se re9volte, sans se repentir de leur malice ils endossent leurs costumes de victime et sollicitent impudiquement notre compassion, quand bien meame nous n’en ressentirions aucune e0 leur endroit, e0 cause de la since9rite9 de notre cœur qui nous e9claire au sujet de la leur, pourvu que nous ne nous soyons pas endurcis en ayant succombe9 e0 l’adulte8re, ce gofbt certain pour le reniement de nous-meames, cette infide9lite9 e0 qui nous sommes. Or voici qui sommes, nous sommes le paysan qui aime travailler sa terre, le vigneron qui aime entretenir son vignoble au fil des saisons et en re9colter les fruits, nous sommes l’e9le8ve qui aime comprendre la sagesse et apprendre l’intelligence, nous sommes le musicien qui e9voque la re9alite9 des e2mes, le fonctionnaire qui travaille pour sa patrie, l’ouvrier qui be2tit une chaumie8re, le banquier qui garde pre9cieusement nos biens, non pas celui qui le dilapide, ce dernier n’est qu’un imposteur de plus, le peacheur qui aime e0 sillonner la mer pour en ramener les fruits, selon la culture de sa contre9e, nous sommes les amoureux de notre nation, celle dont l’histoire nous a faits grandir, celle qui a voulu notre e9mancipation, notre liberte9, celle qui constitue une bonne part de notre identite9! Il ne tient qu’e0 nous de faire en sorte qu’elle ne soit pas pervertie! Il ne tient qu’e0 nous de la faire s’e9panouir, en nous e9panouissant autant que faire se peut, et d’exhorter nos voisins e0 faire de meame! Re9sistons! Re9sistons face e0 ceux qui veulent nous rendre intole9rants, nous faire perdre cette conscience qui nous a e9te9 le9gue9e par nos pe8res et me8res, re9sistons face e0 l’indignation dans laquelle ils voudraient nous voir e0 cause de leur perversite9, re9sistons en faisant valoir notre seule richesse, celle de nos vies! Et voici que le Journal de Personne est un de ces lieux qui nous offre de fomenter une partie de cette re9sistance, un maquis parmi tant d’autre, mais un maquis que nous avons choisi en notre e2me et conscience, et les imposteurs qui y cherchent e0 nous confondre et e0 saboter notre entreprise, se rendent indignes de nos personnes! Ils ont essaye9 de nous manipuler, tous sans exception, et cela fait maintenant des mois qu’ils s’y appliquent, sans ve9ritable succe8s! Encore hier, ils voulurent nous faire croire que nous n’e9tions pas e0 la hauteur de nos ambitions, ils essaye8rent d’instaurer leur esprit de compe9tition afin que plus personne n’ose2t se risquer e0 les contester, avec l’intention de nous de9tourner de la seule revendication qui en vaille la peine, la revendication de notre re9alite9 commune, notre amour de la patrie, soit notre patriotisme, celui qui nous fe9de8re bien au-dele0 des diffe9rences de nos conditions, et de nos appartenances politiques et ide9ologiques. Aussi, qu’on se le dise, nous sommes ceux qui de9cideront de notre avenir, de l’avenir de notre pays, et par la suite de la manie8re avec laquelle le destin du monde doit s’accomplir, car nous e9crivons chaque jour les pages du journal de nos vies! Pour en te9moigner, par amour de la ve9rite9, contre toute illusion qui soit, pour celles et ceux qui qui n’en n’ont pas la possibilite9, pour nous-meames! Citoyens, camarades, patriotes, fre8res et sœurs, A vos plumes! p.s: Etant donne9 que le forum est verrouille9 de l'inte9rieur, je n'ai pas pu publier mon texte sur le Mur de reconnaissance , tel que je l'avais projete9. Je demande donc aux lecteurs de faire l'effort d'imaginer qu'il lit ce texte comme s'il e9tait affiche9 sur le dit mur. Je vous dis cela, afin que personne ne s'imagine un quelconque de9sir d'impertinence chez moi, mais simplement que les imposteurs agissent bien de fae7on e0 nous rendre les choses plus complique9es qu'elles ne le sont, en ve9rite9.Je tiens e9galement e0 dire deux ou trois mots au sujet de l'article publie9 par Jean Paul Yves Legoff, lequel semble ne pas avoir lu ce que j'avais affiche9 sur le mur de reconnaissance , sans quoi il ne se serait pas rabaisse9 e0 diffuser pareil scandale Malheur e0 celui par qui vient le scandale , enseignait le Christ en son temps.J'en infe8re que monsieur Legoff ne s'entend pas e0 la sagesse prophe9tique qu'enseigne le Christ Serait-ce lui qui ne croit pas au Seigneur Je9sus? Libre est-il de s'opposer e0 lui, mais qu'il apprenne cette autre parole du Seigneur: Qui n'est pas avec moi, est contre moi! Que celui qui a une raison, comprenne la morale de cette histoire.Amen http://lmjwnud.com [url=http://aahvhrv.com]aahvhrv[/url] [link=http://txqczfzesni.com]txqczfzesni[/link]
14/12/2014 Vicki. This is the ideal an This is the ideal answer. Evnyoree should read this
13/12/2014 Azia. I just hope whvoeer I just hope whvoeer writes these keeps writing more!

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

8 autres produits dans la même catégorie :